Lifestyle : 5 créatures fantastiques du Québec

5 créatures fantastiques du Québec

Les as-tu déjà rencontrées? :p

Publié le par dans Lifestyle
Partager sur Facebook
91 91 Partages

Au Québec, on a tendance à l'oublier, mais on a un patrimoine culturel très riche qui date d'avant l'arrivée des Blancs en Amérique du Nord.

En effet, les Amérindiens, qui sont en contact avec la nature depuis des milliers d'années, ont développé toutes sortes de légendes, plusieurs impliquant des créatures mythiques et fantastiques.

L'arrivée des premiers colons en Nouvelle-France, qui étaient en contact avec le Nouveau Monde, a contribué à alimenter les mythes au sujet des créatures fantastiques.

Voici donc 5 créatures mythiques bien de chez nous.

Crédit Photo : L'encyclopédie fantastique

Le Wendigo

Le Wendigo vient du répertoire amérindien algonquien. Il est une créature mi-homme, mi-coyote ou chevreuil, et fait son apparition avec le froid. Cannibale, il était jadis associé aux péchés de gourmandise et aux excès de toutes sortes.

Crédit Photo : Blog sur le monstre du lac Memphrémagog

Memphré : le monstre du lac Memphrémagog

Au temps des Amérindiens, les apparition de Memphré étaient fréquentes, au point où les Amérindiens refusaient de se baigner dans le lac. Après l'arrivée des blancs, le pionnier de Magog, Ralph Merry, a rapporté dans son journal qu'au moins 8 personnes auraient aperçu Memphré.

Crédit Photo : Pinterest

Champ (ou Champie)

C'est le cousin de Memphré et Nessie (monstre du Loch Ness). Aperçu régulièrement sortant du Lac Champlain, les Abénakis l'appelaient « Tatoskok ». Samuel de Champlain en fait mention dans le récit de ses voyages.

Crédit Photo : News of Tomorrow

Le Sasquatch ou Big Foot

Cet homme-singe se retrouverait partout en Amérique du Nord, notamment en Californie et dans l'État de Washington, et il serait impossible à attraper. Il aurait été aperçu dans le Grand nord québécois et au Saguenay.

Crédit Photo : Skyrock.com

Le loup-garou

Cette créature folklorique existe un peu partout dans le monde, mais en Nouvelle-France, ceux qui se transformaient en loup-garou étaient des damnés  des individus qui ne s'étaient pas confessés ou qui n’avaient pas fait leurs Pâques durant sept ans. La Gazette de Québec met en garde la population dès 1766... car ils auraient fait des victimes!

Partager sur Facebook
91 91 Partages

Source: Affaires de gars · Crédit Photo: Autochtone