Lifestyle : 5 secrets derrière les logos de ces compagnies de cinéma!

5 secrets derrière les logos de ces compagnies de cinéma!

Le château de Disney n'est pas celui que vous pensiez!

Publié le par QC Lifestyle dans Lifestyle
Partager sur Facebook
45 45 Partages

On voit ces logos quotidiennement, mais derrière ces images iconiques se cache beaucoup plus qu'un simple nom de compagnie! Alors que certains d'entre eux ont presque 100 ans, voici 5 secrets derrière les logos de ces grandes compagnies de cinéma!

1. Dreamworks Picture

L'illustrateur qui a dessiné le petit garçon du logo s'est inspiré directement de son fils qu'on peut voir sur la photo! Celui-ci travaille maintenant dans l'industrie de la musique! 

2. MGM (Metro Goldwyn Mayer) 

C'est en 1924 que la compagnie a choisi ce logo,  inspiré de l'équipe sportive «Les lions de l'Université de Columbia» qui appartenait à Howard Dietz, le propriétaire de la compagnie. Depuis, 5 lions différents ont prêté leur image à la compagnie! Slats, Jackie, Tanner, George et Leo ! 

3. Paramount Picture

L'artiste visuel William Hodkinson s'est inspiré du mont Ben Lomond en Utah ! Dans la version originale du logo en 1914, il y avait 24 étoiles. 24 était le nombre d'acteurs qui avaient signé des contrats avec le studio. Aujourd'hui, il compte 22 étoiles et personne ne sait pourquoi! 

4. Walt Disney

À la base, le premier château utilisé pour le logo de la compagnie était le château allemand «Neuschwanstein Castle». À partir de 2006, la compagnie l'a remplacé par le château de Cendrillon du Disneyland à Paris.

5. Columbia Picture

La femme qui tient la torche dans le logo de Columbia Picture date de 1924! Ils n'ont pas seulement utilisé une mannequin, mais ont plutôt fait une combinaison de plusieurs femmes! Depuis 1992, c'est Jennie Joseph, décrit comme «une femme américaine moyenne» qui a été utilisée. Ils ont tout de même altéré les traits de son visage pour qu'elle ressemble le plus possible à l'originale! 

Partager sur Facebook
45 45 Partages

Source: Brightside
Crédit Photo: Brightside