Lifestyle : À toi qui as le coeur brisé

À toi qui as le coeur brisé

C'est jamais facile un deuil amoureux

Publié le par dans Lifestyle
Partager sur Facebook
274 274 Partages

Je sais que tu as mal. Je sais que tu penses que t’es la pire des personnes en ce moment et que tout est de ta faute, mais tu as tort. Je sais que t’es sous le choc, que tu ne comprends pas trop ce qui s’est passé. Tsé, tout ça s’est produit si rapidement. Tu ne veux même pas te l’avouer que cette fin, ben elle est bien réelle. Ça te frustre tout ça. Pourtant hier, tout avait l’air de bien aller, il te disait même encore ces stupides trois mots qui te faisaient fondre chaque putain de fois. Ça te répugne tout ça. 

T’en reviens pas, ça ne se peut juste pas. T’as horreur de ne pas comprendre. Tu as toujours l’habitude d’être en contrôle de tout que là, t’es déstabilisée. T’essaies de trouver toutes les raisons de le détester et de justifier son choix. T’es en colère, tellement en plus pas juste après lui, mais tu te sens juste conne de t’être attachée à lui si rapidement et d’avoir été vulnérable. Tout ce que tu veux pour l’instant, c’est être seule, t’isoler, ne parler à personne. Tu aimerais juste carrément disparaître live, ne pas à avoir autant mal. Tu as besoin de te ressourcer, prendre du temps pour toi. 

Il a fait disparaître une partie de toi et tu as l’impression qu’en prenant du recul, tu finiras par te retrouver. C’est une bonne idée je trouve. Fais des choses qui te rendent heureuse

Je sais qu’au fond de toi, t’es triste, blessée, tu as mal et tu penses que personne peut te comprendre. Je le sais, je suis passée par là. On est tous passé par là. Ça va tous nous arriver, un jour ou l’autre. Tout le monde te dit que tu mérites mieux, tu le sais autant que moi que c’est vrai, mais c’est juste dur d’oublier quelqu’un aussi rapidement. 

Je sais que tu l’aimes encore, je sais que tu as tellement le goût de pleurer jusqu’à ce que la mort vienne te chercher. Mais tu sais quoi ? Moi, je te dis, pleure, oui oui, pleure ma belle, toutes les larmes de ton corps s’il le faut, ça va te faire du bien de vider tout ça. Ne garde surtout rien à l’intérieur. Quand tu n’auras plus aucune larme et que tu seras enfin prête, reprends-toi en main. Parle-nous, on est là oublie-le pas. On continue de veiller sur toi du mieux qu’on peut, même si tu nous repousses, je t’assure. 

Tu vas finir par le comprendre, je te le dis. Tu vas même finir par accepter tout ça. Dans un bout, tu finiras par l’oublier, crois-moi. Je sais de quoi je parle. Je ne te dis pas que ça va être facile, je te dis juste qu’avec le temps, il finira par occuper qu’une minime partie de ta vie. Je sais que tu l’aimais comme une folle et que tu croyais que c’était réellement le bon. Je sais, je sais et je sais. Je sais comment tu te sens, mais babe tout est temporaire dans la vie. Tu es peut-être malheureuse pour le moment, mais le meilleur est à venir chérie.

*Je ne veux pas que tu oublies qu’il y a rien là à se faire briser le cœur, même si ça fait mal. Pourquoi ? Parce que c’est des choses qui arrivent. Tu finiras par t’en remettre de ton deuil amoureux. Laisse-toi juste du temps et tu verras.

Partager sur Facebook
274 274 Partages

Crédit Photo: yucehan