Lifestyle : Cet homme campe 10 jours pour avoir le nouveau iPhone !

Cet homme campe 10 jours pour avoir le nouveau iPhone !

Il est déjà devant le magasin !

Publié le par QC Lifestyle dans Lifestyle
Partager sur Facebook
374 374 Partages

Prêt à tout pour être dans les premiers à mettre la main sur le nouveau iPhone, ce fanatique de Apple campera un total de 10 jours devant le magasin ! Mazen Kourouche est non seulement un amateur excessif de produit Apple, il est également vlogger. Il en profite donc pour faire une pierre deux coups en relatant son expérience sur les réseaux sociaux. 

C'est à Sydney en Australie que Mazen Kourouche a établi son campement. Évidemment, il n'en est pas à sa première session de camping urbain pour avoir le téléphone. «Les autres fois, j'y allais surtout pour éviter de faire face à une rupture de stock. Cette fois-ci, c'est pour être le premier à en parler sur ma chaîne YouTube. Il faut dire que je suis aussi un grand fan de la suite MacOS et iOS écosystème.» 

Pour la partie «camping en pleine ville», Mazen rassure qu'il a tout ce qu'il faut. «J'ai une tente, de la nourriture, des produits hygiéniques, une chaise et un bon sens de l'humour!» 

Pour se tenir occupé, il travaille sur ses devoirs et sur sa chaîne YouTube, en plus d'avoir quelques amis qui viennent le visiter. Mazen est si enthousiaste face à la sortie du nouveau téléphone qu'il affirme qu'il ne donnerait pas sa place pour 50,000$ ! «À moins que ce soit une offre sérieuse et tangible, n'y pensez même pas!» 

Évidemment, il est loin de faire l'unanimité. «Je reçois beaucoup de commentaires haineux, mais je m'en fou! Je sais pourquoi je fais ça. Ça fait partie de mon travail et de mon "brand". Bientôt, je vais utiliser les commentaires haineux pour en faire une vidéo qui sera certainement virale!» 

Contrairement à la croyance populaire, Mazen a aussi un «vrai travail». Il enchaîne en disant que son patron est «assez gentil pour me laisser vivre ma passion pour les technologies.» 

Partager sur Facebook
374 374 Partages

Source: Unilad · Crédit Photo: Unilad