Lifestyle : Le gars qui a «l'doua» lance un intense cri du coeur!

Le gars qui a «l'doua» lance un intense cri du coeur!

Il n'en peut plus!

Publié le par QC Lifestyle dans Lifestyle
Partager sur Facebook
929 929 Partages

Marc McDermott en a «plein son casque». Le père monoparental de 49 ans est devenu une star du web rapidement après son désormais célèbre «j'ai l'doua», mais en entrevue à La Presse, il affirme «Je suis tanné, vraiment tanné! En premier, c'était des jokes. Mais là, c'est pu des jokes.» 

C'était en 2011 qu'il donnait un entrevue à V où il exposait un remblai illégal sur son terrain. Depuis, les choses se sont envenimées pour lui. Sites web qui lui sont dédiés, chandails, casquettes et même un jeu de société, Marc MdDermott n'en peut plus. Il dit même se faire appeler à tout heure du jour et de la nuit et que des personnes se rendent directement chez lui pour être pris en photo ou lui parler. 

Dans un cri du coeur sincère, il demande à ce que ça s'arrête, non seulement pour lui, mais également pour sa fille de 12 ans qui est victime de la malheureuse popularité de son père. 

«J'aimerais que ça coupe tout au complet. Tout ce qu'y a sur moi sur l'Internet, qu'on coupe tout au complet. Je veux que ça arrête. Et je veux aussi que ça arrête pour ma fille. Elle est tannée et écoeurée. Elle se fait poser toutes sortes de questions à l'école, elle se fait agacer. Je veux que ça finisse. On n'en peut plus, ma fille pis moi. C'est pas une vie, ça.»

Marc McDermott a maintenant recours a des avocats. Il ne veut pas d'argent, mais il veut que le jeu de société soit retiré et que les gens arrête de rire de lui. L'homme a révélé quelques détails sur sa vie, expliquant que non, il n'a pas été a l'école très longtemps, lui qui a été élevé par ses grands-parents. En riant, il explique que les rares fois qu'il allait à l'école, il finissait tout le temps pas fuir! Il parle également de sa fille: «Elle commence l'école secondaire en septembre et elle veut peut-être devenir une enseignante. Elle y pense. L'autre jour, je lui ai dit en riant qu'elle devrait devenir une juge ou une avocate à la place. On aurait moins de problèmes comme ça !»

Bien qu'il soit un personnage coloré dont le web se délecte, il désir sincèrement pouvoir revenir à sa vie tranquille et surtout, que sa fille soit épargné des railleries. Il demande avec émotion d'arrêter de rire de lui. «Je veux pas nécessairement de l'argent, je veux la paix.»

Partager sur Facebook
929 929 Partages

Source: Lapresse · Crédit Photo: Youtube