Lifestyle : Les 8 problèmes de la fille empathique

Les 8 problèmes de la fille empathique

Quand tu es dans ta semaine, c'est atroce.

Publié le par dans Lifestyle
Partager sur Facebook
64 64 Partages

Il y a trois types de personnes dans ce monde : les personnes insensibles, les personnes sensibles et les personnes empathiques. Quand t'es sensible, t'es un peu plus émotif que la moyenne des gens et tu vis tes sentiments plus intensément que la moyenne. Quand t'es empathique, tu vis tes émotions juste trop intensément. La moindre petite affaire peut te faire pleurer et tu te mets à la place des autres au lieu de sympathiser simplement avec eux.

C'est lourd, je sais. Pour qu'on compatisse tous ensemble, voici donc les 8 problèmes de la fille empathique :

1. Tu pleures dès que les gens pleurent.

Des larmes, peu importe elles viennent de qui, t'affectent assez facilement...

2. Ou devant un film triste.

La mort de quelqu'un (ou d'un animal, c'est quasiment pire), une séparation douloureuse, un événement tragique, une grosse chicane entre des personnages importants... n'importe quelle situation t'affecte beaucoup trop profondément!

3. En fait, toutes les raisons sont bonnes pour pleurer.

Même les situations heureuses ou plus drôles (parce qu'on sait toutes les deux que tu pleures souvent jusqu'aux larmes).

4. Quand tu es dans ta semaine, c'est atroce.

Les filles qui se font malmener par leurs hormones qui font rage lorsqu'elles sont en plein dans leurs règles, c'est clairement de la petite bière comparé à ce que toi tu vis.

5. Tu détestes les gens qui crient pour aucune bonne raison.

Ou qui se fâchent trop facilement aussi...

6. Dans les pièces trop bondées, tu te sens mal.

Trop de personnes, trop d'émotions.

7. Tout le monde se confie naturellement à toi.

C'est pas que t'es une des personnes qui écoutent le mieux... mais c'est un peu ça, oui!

8. Tu te mets vraiment trop facilement à la place des autres.

Ce qui fait que tu vis un peu trop facilement leurs émotions, belles et moins belles.

Partager sur Facebook
64 64 Partages

Source: Thought Catalog
Crédit Photo: patramansky