Lifestyle : Les endroits où on meurt le plus jeune au Québec

Les endroits où on meurt le plus jeune au Québec

Ça fait peur!

Publié le par dans Lifestyle
Partager sur Facebook
99 99 Partages

Le Québec a beau être un État très développé où on vit en moyenne 80,8 ans, il subsiste encore beaucoup trop de poches de pauvreté où on meurt quasiment dix ans plus jeune que le reste de la province.

Le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, est un de ces endroits.

Le magazine L'actualité a mené une enquête récemment et il a découvert que les résidents du quartier Hochelaga-Maisonneuve vivent en moyenne 74 ans.

Il s'agit de l'endroit où on vit le moins vieux au Québec, si on fait exception du Nunavik, région située dans le nord du Québec.

Les raisons pour lesquelles les gens meurent aussi jeune dans ce quartier sont nombreuses, notamment le fait de fumer.

Lanxi Dong est propriétaire d'un dépanneur dans le quartier et ces résultats ne l'étonnent pas : « Il y a juste à voir la quantité de mineurs qui viennent ici en espérant que je leur vende des cigarettes. Comme je refuse, ils vont ailleurs. Il y a des dépanneurs dans le quartier qui ferment les yeux. », raconte-t-elle.

Une autre raison qui nuit à la longévité des résidents du quartier est le manque d'épiceries à bas prix. Une partie du quartier est un véritable désert alimentaire, alors les gens vont faire leur épicerie dans les dépanneurs ou au Dollarama, ce qui n'aide pas à bien manger.

Les autres endroits où on meurt le plus jeune au Québec sont les régions du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, avec une moyenne de 79 ans, ce qui est loin du 74 ans du quartier Hochelaga-Maisonneuve!

Pour leur part, les résidents du richissime quartier Westmount, à Montréal, peuvent espérer vivre jusqu'à 84 ans... De quoi laisser perplexe!

Partager sur Facebook
99 99 Partages

Source: L'actualité · Crédit Photo: Canadian Education Association