Lifestyle : Solitude constante me suit.

Solitude constante me suit.

S'aider soi-même, c'est la plus belle chose

Publié le par dans Lifestyle
Partager sur Facebook
18 18 Partages

À plusieurs reprises dans le passé, je me sentais seule. Je me souviens, mon amie me disait toujours : « Lau comment tu peux te sentir si seule, tu as tellement d’amis je ne comprends pas ».  Elle n’avait pas tort. J’étais bien entourée, ça je ne vous le cacherai pas, mais j’avais tellement l’impression que j’étais seule. Je ressentais ce vide à l’intérieur de moi et je ne savais pas trop comment agir face à ça. Tout le monde était autour de moi, tout le monde me proposait de l’aide, tout le monde s’inquiétait à mon sujet et moi, et tout ce que je faisais, c'était de les repousser ; ce que je fais de mieux. 

Lui, il n’était pas là pour moi et je crois que c’était ça le problème. J’avais beau avoir tout le support du monde, j’avais besoin de lui et évidemment, il n’était juste pas là. J’avais l’impression que sans lui, personne n’était là pour moi. J’avais besoin qu’il soit là pour moi et pourtant, là j'étais assise dans un café, toute seule, en train de pleurer. Je dépendais de lui et ne pas l’avoir à mes côtés me mettait dans cet si état misérable.

Après avoir vidé mon latté, je me suis levée d’un bond assez sec et je me suis dirigée à la toilette. Je me suis regardée, assez longtemps dans le miroir. J’analysais ce que je voyais. À cet instant, je me suis décidée : j’allais arrêter d’accorder trop d’importance à tout le monde, surtout ceux qui le méritait pas. Je me suis également donnée le défi de prendre du temps pour moi, de dépendre de personne d’autre sauf moi. Je voulais prendre soin de moi-même, de me gâter et de m’aimer le plus possible.

Depuis ce jour, je suis heureuse. J’ai réalisé que j’avais beau avoir l’aide de tout le monde, si je ne voulais pas m’aider, l’aide des autres ne servait à rien. 

Accepte de te faire aider et aide-toi au lieu d’empirer ta situation.

Tu as pas besoin de lui, tu n'as besoin de personne.

On est indépendantes et on s'aime comme on est.

Partager sur Facebook
18 18 Partages

Crédit Photo: anyaberkut