Lifestyle : Stromae: «J'aurais pu faire une connerie, je n'étais plus moi-même»

Stromae: «J'aurais pu faire une connerie, je n'étais plus moi-même»

Il raconte sa récente période difficile

Publié le par QC Lifestyle dans Lifestyle
Partager sur Facebook
20 20 Partages

On se souvient qu'en 2015, Stromae avait annulé sa présence à Osheaga en raison de «problèmes de santé». Il annonça par la même occasion qu'il ne donnerait plus de spectacle pendant un moment, en plus d'annuler le reste de sa tournée africaine. C'est lors d'une entrevue portant sur la mode donnée au Libération qu'il est revenu sur cette «pause». 

Comme le vivent plusieurs artistes, un paquet de raisons ont mené Stromae a soudainement craqué. Le stresse, l'épuisement, les émotions extrêmes mélangé aux médicaments ont été un cocktails explosifs. Lors de sa dite tournée africaine, Stromae devait aller jouer au Rwanda, spectacle qu'il appréhendait fortement puisque son père y est décédé lors du génocide en 1994 et que le chanteur n'y a pas remis les pieds depuis qu'il a 6 ans. «C'est un sujet délicat pour moi» débute-t-il. 

«Je ne dormais plus, la date du spectacle au Rwanda approchait. (...) Après 150 dates, j'étais à plat.» Épuisé mentalement et physiquement, les prédisposition étaient là pour que l'artiste flanche. C'est lors de la prise de médicaments contre la Malaria que les choses ont mal virées. Il explique: «Ça m’a filé des hallucinations. J’ai cru que j’avais basculé dans la folie, on m’a diagnostiqué une décompensation psychique. J’aurais pu faire une connerie, je n’étais plus moi-même». Heureusement, l'irréparable n'a pas été commis, bien qu'il a du prendre beaucoup de temps pour se reconstruire adéquatement. Cette pause l'aura poussé à beaucoup de réflexion, dont une qui mena à l'arrêter sa carrière de chanteur en décembre 2016.

Stromae continue de produire et d'être très actif, même s'il ne travail pas sur aucun album solo présentement.  

Partager sur Facebook
20 20 Partages