Lifestyle : Trouver le bonheur

Trouver le bonheur

Le secret du bonheur, c’est de trouver ce qui nous rend heureux:

Publié le par dans Lifestyle
Partager sur Facebook
60 60 Partages

Salut toi, fille malheureuse. J’ai quelque chose à te dire, à toi et juste à toi, aujourd’hui. T’en feras ce que tu veux, mais je trouve ça important d’en parler. 

Y’a eu un temps où je m’aimais pas. Quand je dis pas, c’est vraiment pas. J’me regardais dans le miroir et j’voulais vomir. J’aimais pas mes  cheveux, mon ventre, mon sourire  brochu, mon nez, mes oreilles,  ma face au complet, mon corps au  complet. Je ne savais pas j’étais qui,  c’que je voulais, c’que je faisais. J’ai passé des mois, des années à ne pas m’aimer. Je l’sais c’est quoi de ne pas vouloir se lever le matin,  crois-moi. 

Aujourd’hui, j’ai 19 ans. J’ai commencé le cégep il y a un an et quelques mois. Pis si j’ai appris  une chose, si je peux te résumer  la leçon de vie principale que j’ai  apprise ces derniers mois, c’est que la vie est belle en titi. Sérieux. J’te le jure. Ce n’est pas parce que toi tu ne le vois pas que ce n’est pas le cas. 

Comment est-ce que j’ai réussi à trouver ça? Une simple question : Qu’est-ce qui, à ce moment précis, me rendrait heureuse? 

J’me suis posée cette question-là, et tu sais quoi? Mes cheveux, j’les ai teints. J’ai fait des recherches; j’ai trouvé c’que je voulais faire  dans la vie. J’ai commencé à prendre la pilule; et mes boutons sont partis. J’ai (enfin) fini par  enlever mes broches. J’me suis fait des amis, des vrais de vrais. J’ai pris le temps de faire de l’exercice; j’ai perdu du poids. J’ai fait mettre des extensions sur  mes cils. J’suis devenue celle que je voulais être. 

T’as le droit de me trouver superficielle, ou bébé, ou de dire que je ne sais pas vraiment c’est quoi, être malheureuse avec soi-même. Mais pour vrai, ça a marché.  

Si tu veux avoir des faux ongles, ou des faux cils, ou des rallonges, ou faire une diète, ou devenir  médecin, et que tu crois vraiment que cela te rendra plus heureuse, alors fais-le (sans mettre ta santé en danger, bien sûr). Trouve-toi un  rêve, un but, trouve qui tu es. Peu importe ce que les autres pensent, peu importe ce que les autres disent ou font, si ça te fait sentir mieux, toi, n’hésite pas. Car tu sais quoi? T’es belle. T’es belle  en dedans pis en dehors, que ce soit en dessous du maquillage, des faux cils, de rallonges, de faux  ongles, ou en dessous de chacun  de ce que tu appelles tes “défauts”, t’es vraiment fucking belle. 

Accroche-toi à la vie, babe.  Accroche-toi à toi car t’es tout c’que tu as. Aime-toi, pis crois-moi, toi aussi tu vas trouver que la vie est belle en titi.

Partager sur Facebook
60 60 Partages

Source: unefillepidesmots
Crédit Photo: Tumblr